Les 05 meilleurs pays sans visa ouverts aux Algériens

Même si la liste des pays accessibles sans visa pour les Algériens se rétrécit d’année en année, il n’en reste pas moins qu’il existe encore une multitude d’entre-deux prêts à accepter un passeport algérien sans visa dessus. Contrairement aux idées reçues, leur nombre ne peut se compter sur les doigts d’une seule main avec une liste qui s’étend à plus d’une cinquantaine de pays.

Malheureusement, la plupart des ‘pays sans visa’ pour l’Algérie sont de petites iles éparpillées dans le pacifique-Sud et aux caraïbes trop chers d’accès par rapport au niveau de revenu du citoyen moyen. Cette même liste compte aussi certains pays africains qui, même peu chers, ne représentent pas d’intérêt touristique réel pour le touriste algérien craignant de s’y rendre pour des raisons de sécurité et d’hygiène.

Qu’est-ce qu’un « pays sans visa » ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne suffit pas d’avoir un sac à dos et son passeport dans la poche pour pouvoir se rendre dans ces pays-là dits ‘sans visa’. Même si certains acceptent cela, d’autres vont vous demander d’effectuer certaines démarches administratives ou électroniques, souvent payantes, selon le règlement en place.

Le concept de ‘pays sans visa’ pourrait ainsi englober trois catégories distinctes de situations d’accessibilité vis-à-vis de votre passeport :

  • Pays accessibles sans visa physique.
  • Pays accessibles avec un VOA.
  • Pays accessibles avec un eVisa.

Pays sans visa physique

Sans doute la catégorie la plus prisée, car la plus facile d’accès, les pays lui appartenant ne vous demanderont qu’un passeport en cours de validité pour vous autoriser l’entrée. Mais il faut faire très attention à ne pas dépasser le nombre de jours autorisés sous risque de vous faire expulser de manière peu agréable.

Les pays sans visa physique vous donnent souvent accès pour une durée de 28, 30, 45 ou 90 jours à compter de la date d’arrivée sur le territoire. Le voyageur se doit donc de s’informer à propos de ça pour éviter toute circonstance contraignante.

Pays avec VOA

Le VOA (Visa On Arrival) en anglais ou Visa à l’Arrivée en français est souvent un cachet ou une étiquette qu’on vous mettra sur le passeport à l’aéroport de destination. La procédure ne devrait pas tarder plus qu’un contrôle régulier, mais il faut faire attention, car souvent, c’est loin d’être gratuit.

Tachez donc à bien prévoir au moins une ou des pages vide sur votre passeport, ainsi qu’un montant liquide en devise, le dinar algérien n’étant pas convertible et donc pas acceptable ailleurs.

Pays avec eVISA

Même si c’est beaucoup moins contraignant qu’un visa traditionnel, un eVISA reste un visa à part entière dans le sens où il vous sera demandé de remplir un formulaire en ligne, et de scanner et d’envoyer vos documents justificatifs via une plateforme prévue à cet effet.

Il faudra souvent aussi passer un e-Paiement en devise, service que beaucoup d’entités en Algérie proposent contre plus au moins de frais supplémentaire, mais que vous pourrez effectuer seuls si vous disposez d’une carte de débit du type VISA ou Master Card.

Quel que soit la catégorie à laquelle ils appartiennent, ils seront tous ici considérés comme étant des pays ‘sans visa Algérie’, car nettement plus faciles d’accès que les pays qui requière un visa plus traditionnel avec obligation de passer par une représentation consulaire, que ce soit de manière directe comme pour certains pays du Moyen-Orient ou de manière indirecte comme c’est le cas pour les pays de l’espace Schengen.

Voici donc une liste subjective, mais assez bien pensée des 05 pays sans visa intéressant à visiter si vous n’avez qu’un passeport algérien :

La Tunisie

tunisie bab dzayer
Tunisie, unique démocratie dans le monde arabe

Proche et pas cher, le pays des jasmins propose souvent des nuits dans des hôtels à 3 ou 4 étoiles pour moins de 5000 DA/jour en demi-pension même en pleine saison. Ayant une culture assez proche de la nôtre (Algérie) avec presque pas de monuments à visiter, il est recommandé de se rendre en Tunisie si vous êtes à la recherche d’un peu de quiétude au bord de la mer.

La Tunisie est aussi connue pour sa cuisine épicée, mais très variée, tâchez donc de goûter tout ce qui vous tombe sous la main, et n’hésitez surtout pas à essayer de nouveaux plats à la carte.

La Tunisie est l’un des rares pays lesquels nous vous conseillons d’y aller avec une agence de voyage, pour un séjour de 6 nuitées avec un transport par bus, cela ne devrait pas vous coûter plus de 25.000 DA par personne en demi-pension.

Le Maroc

jamaa lefna marrakesh maroc algerie
Placette Jamaa Lefna à Marrakech

À la fois proche et loin, il n’existe aucun moyen de se rendre au Maroc depuis l’Algérie à part via un vol Alger-Casablanca ce qui rend le voyage déjà assez couteux, avec un prix du billet qui ne descend jamais en dessous des 35.000 DA. À tout cela vient s’ajouter la cherté de tout ce qui est touristique là-bas (Hôtels, Monuments, attractions…), mais cela ne doit pas vous décourager, car par rapport à la Tunisie, le dépaysement dans le royaume chérifien est total.

Que ce soit à Casa, à Marrakech ou à Essaouira, le Maroc est devenu une destination touristique premium qui en vaut son prix en vue de la richesse architecturale et culturelle du pays qui semble s’être figé au moyen-âge.

Pour vous rendre au Maroc, prévoyez un budget d’au moins 150.000 DA si vous comptez y aller seul, et en optant pour des options d’hébergement peu onéreuses.

L’Iran

Téhéran et ses mosquées millénaires

République islamique obéissant au dogme chiite, l’Iran recèle en lui toute la magie de l’orient persique puis islamique vu la multitude de civilisations dont il a été le giron. Même s’il est un pays sans visa pour les algériens, il n’existe pas de direct vers Téhéran depuis Alger, il va donc falloir passer pas une compagnie tierce comme Emirates, au risque de subir un long transit via Dubaï.

Entre billet de vol, restauration, hôtellerie et déplacements, comptez pas moins de 250.000 DA par personne pour un séjour d’une semaine au pays de la tapisserie la plus chère au monde. Notez qu’en vue de la sharia qui constitue le code des mœurs là-bas, il va falloir que vous respectiez tous les codes alimentaires, vestimentaires et comportementaux que cela induit.

La Malaisie

Kuala Lampur et ses deux tours mythiques

Une des perles de l’Asie du Sud-Est, la Malaise ouvre grand ses portes aux Algériens désireux explorer ce pays aux multiples cultures. Terre millénaire où musulmans, chrétiens et bouddhistes vivent en complète harmonie, la Malaisie donne une leçon de multiculturalisme positif aux autres nations.

Le tourisme en Malaisie est d’ailleurs tellement florissant que la demande devient plus forte chaque année, surtout de la part de touristes algériens qui décident chaque année de tenter ce pays situé au bout du monde. Il y a d’ailleurs aussi de plus en plus d’agences de voyages commencent à proposer des‘Pack Malaisie’ avec vol + hôtellerie + visites guidées à des tarifs tournant autour des 170.000 DA pour 07 jours/ 06 nuitées.

La Jordanie

Pétra, un site à même le roc

Un des rares pays encore stables du Moyen-Orient, la Jordanie est un royaume hachémite où les vestiges nabatéens et chrétiens côtoient les cultures islamique et bédouine. Si le pays regorge de touristes étrangers à longueur d’année, c’est en premier lieu à cause du site mythique de Pétra situé au fin fond du désert arabique, mais très accessible de nos jours via une autoroute nationale, mais faites très attention, les droits d’accès au site avoisinent les 75 euros par personne !

La Jordanie requière un visa physique pour les citoyens algériens, mais il est possible de l’obtenir directement à l’aéroport d’Amman en VOA pour une cinquantaine d’euros. Pour aller en Jordanie, il est préférable d’y aller seul, sans passer par une agence de voyages à cause des prix peu compétitifs que ces dernières proposent. 

Un voyage de quelques jours en Jordanie en visitant Pétra, Al-Aqaba et bien sûr la capitale Amman vous coûtera dans les 160.000 DA à condition que vous optiez pour un hébergement raisonnablement peu cher.

A lire aussi