Tarifs du visa de Turquie appliqués en Algérie (2020)

Depuis l’allégement des mesures de confinement et l’ouverture de certaines agences Gateway à travers le pays, le prix du visa de Turquie en 2020 en Algérie a subi une augmentation suite à certains changements qui ont lieu dans la procédure de dépôt.  

Une assurance qui devient obligatoire

Le premier changement concerne l’assurance voyage qui n’est plus acceptée si elle est faite en dehors de centre Gateway. Il est donc inutile d’aller la faire ailleurs, elle sera automatiquement rejetée et vous devrez repasser à la caisse lors du dépôt de dossier et payer les 2800 DA nécessaires à son obtention.

Des frais de service trop élevés

Autre changement qu’on aura remarqué concerne les ‘frais de service’, c’est-à-dire la somme versée à l’agence Gateway qui passe à 7080 DA. Une somme exorbitante qui représente à elle seule 30% du cout total du visa (entrée unique).

On rappellera que ces frais étaient à moins de 3500 DA avant le déclenchement de la pandémie et l’arrêt du traitement des dossiers visa pour la Turquie.

Se faire livrer ou… se faire livrer

Mesures de distanciation sociale obligent, les centres Gateway n’acceptent plus que le demandeur vienne récupérer son passeport directement dans leurs locaux. Ce dernier se voit ainsi obligé de payer quelque 1500 DA de frais de livraison afin qu’il puisse le recevoir chez lui.

Néanmoins, et contrairement aux deux frais précédents qui sont permanents, ces frais vont sûrement cesser d’être obligatoires dès la fin de la pandémie. Ceux qui habitent dans des wilayas ou des communes qui sont loin du centre de dépôt pourront, quant à eux, faire recours à ce service de livraison.

Le total

Ainsi, en faisant la somme de tous ces frais à droit et à gauche, le prix d’un visa turc à entrée simple en 2020 tel qu’il est facturé dans les agences Gateway en Algérie avoisine les 18.000 DA et celui à entrées multiples dépasse les 33.000 DA.