Voyage organisé – Astuces et Tarifs en 2020 pour les Algériens

Opter pour un voyage organisé par une agence spécialisée pourrait être une bonne manière de voyager pour la première fois. Souvent, les tarifs des voyages organisés sont beaucoup moins chers que si l’on effectue le même voyage (avec les mêmes commodités) seul. 

Il faut dire qu’en Algérie, la quasi-majorité des gens qui voyagent le font via des agences de tourisme. Ceux qui le font par eux-mêmes se rendent souvent chez de la famille en Europe ou en Amérique du Nord. Donc les agences continuent à garder un quasi-monopole en ce qui concerne certaines destinations prisées par les touristes algériens.

Les “pour”

Comme évoqué ci-dessous, un voyage organisé (en groupe) pourrait revenir beaucoup moins cher que le même effectué par ses propres moyens. Les agences réussissent souvent à négocier de bons prix pour l’hébergement, les visites guidées et parfois même les billets d’avion si la destination est assez lointaine.

Autre point positif à voyager avec une agence, les circuits touristiques seront plus accessibles et précis. Cela permettrait d’en visiter un maximum sans trop se perdre en chemin. Ceux qui voyagent seuls n’ont souvent qu’un ou deux monuments en tête, et puis ils se perdent souvent dans leur indécision alors que les jours de la durée du séjour sont comptés … et facturés.

La sécurité aussi est un point essentiel, surtout pour ceux qui voyagent en famille. Se laisser guider par les guides touristiques affrétés par l’agence de voyages pourrait éviter au touriste d’être victime de vol, d’escroqueries ou d’agressions, surtout dans certains pays sous-développés.

Les “contre”

Comme pour chaque activité de groupe, le client aura moins de choix concernant les endroits à visiter et surtout la qualité de l’hébergement. Il est souvent requis de séjourner dans des hôtels à 3 ou 4 étoiles, ce qui peut revenir cher, tout en créant une déception chez la catégorie de voyageurs s’intéressent davantage à l’aspect découverte qu’à l’aspect tourisme de détente.

Il existe aussi de nombreuses arnaques qui n’en disent pas leur nom, et qui sont pratiquées par de nombreuses agences de voyages en Algérie. Par exemple, certaines agences proposent de visiter Burj Al Arabe ou Burj Al Khalifa à Dubai de l’extérieur.

 Cela n’a rien d’une visite touristique, le bus qui transporte les touristes ne fera que marquer un arrêt loin du monument. On vous demandera alors de prendre des photos, toujours de loin, ce qui n’a quasiment aucun sens vu que la tour est visible de quasiment partout dans la ville.

Autre arnaque très pratiquée est celle du ‘En supplément’ ou ‘En option’. Vous trouverez dans le programme des visites de nombreux lieux décrits par l’un de ces deux labels, et cela signifie que vous devrez payer pour en profiter. Il s’agit plus souvent de tickets d’entrée dans certains musées, parcs ou d’expériences insolites.

Les tarifs des principales destinations en 2020

À cause de la perpétuelle faiblesse de la monnaie nationale par rapport aux autres devises, certaines destinations restent tout de même assez chères pour le citoyen moyen. Néanmoins, la récente inflation qui frappe certains pays équilibre un peu la donne.

On rappellera aussi que si certaines destinations sont très chères, c’est aussi à cause de la qualité d’hébergement, si le touriste n’y trouve pas d’intérêt, vaudrait mieux partir sur un voyage indépendant.

La Tunisie

Sidi Boussaid – Tunis

La Tunisie est, et restera probablement toujours, la destination No 1 des touristes algériens. Géographiquement très proche, elle permet d’économiser une grande partie du budget alloué pour le transport, vu qu’on s’y rend par bus affrété par les agences de voyages.

Le plus souvent, les offres de séjour proposées sont en demi-pension, c’est-à-dire qu’elles prennent charge l’hébergement, le petit-déjeuner et le diner. Il faut donc faire attention à certaines attractions intrahôtel comme les jeux aquatiques qui peuvent être payantes.

Tarifs

Comme mentionné précédemment, la Tunisie est la destination touristique la moins chère pour les algériens. Les tarifs commencent ainsi à partir de 22.500 DA / Personne pour des séjours de 7 jours-6 nuitées en hors-saison. En revanche, durant les mois de juillet et août, ces prix grimpent pour attendent un tarif minimum qui situé dans les 29.500 DA.

Certaines agences proposent aussi des voyages organisés par avion en Tunisie. En optant pour ce type d’offres, il est quasiment impossible de payer moins de 44.000 DA pour un même séjour, dans des conditions similaires à ceux cités ci-dessus.

La Turquie

Mosquée Bleue – Istanbul

En 2019, 300.000 Algériens se sont rendus en Turquie, essentiellement pour des raisons de tourisme. Depuis quelques années, la Turquie est devenue une sorte de destination de prestige qui vient remplacer de facto les pays appartenant à l’espace Schengen.

Le taux de refus de visa élevé pour l’Europe a poussé, presque de force, les touristes algériens à se rendre en Turquie et à (re)découvrir un pays avec qui l’Algérie avait partagé une bonne période de son Histoire.

Tarifs

Depuis la chute de la valeur de la monnaie turque en 2018, les prix des billets d’Avion vers Istanbul ont sensiblement baissé. On peut, par ailleurs, en retrouver très facilement aux alentours des 36.000 DA.

Les tarifs des voyages organisés proposés par les agences de voyages en Algérie varient très fortement selon la destination et le programme. Néanmoins, on pourrait considérer que les touristes les plus économes pourront trouver des offres d’un séjour de 7 jours/6 nuitées à des tarifs aussi bas que 85.000 DA pour Istanbul.

Les prix pour Antalya quant à eux restent très élevés, et peuvent aller jusqu’à 135.000 DA. Mais cela n’a rien d’étonnant en soi, cette dernière est très réputée pour ses hôtels et ses attractions de luxe. 

Seul bémol concernant le ‘cas turc’, il est nécessaire d’avoir un visa touristique B1 pour la quasi-majorité des gens qui veulent s’y rendre. La récente exemption n’ayant concerné qu’une partie du peuple algérien, il est nécessaire de prévoir quelque 14.000 DA de frais de service, addition à un bon dossier de demande de visa.

Maroc

Place Lefna – Marrakech

Même si le Maroc est limitrophe de l’Algérie, la culture qui y règne peut sembler très différente à première vue pour les touristes algériens. Les monuments qui s’y trouvent sont très révélateurs d’un air de royauté qui semble prépondérant et sur la mentalité des gens, et sur le fonctionnement même de l’état profond (El Makhzen).

Le Maroc reste une destination assez peu fréquentée par les Algériens. On y retrouve beaucoup plus des Français et des Européens du Nord, et parfois même des Japonais. Les endroits à visiter sont tout aussi variés que les touristes qui y viennent : de la modernité à Casablanca (Morocco Mall) au fameux port d’Essaouira en passant par la célèbre place El Fnaa de Marrakech.

Tarifs

Comme cela avait été mentionné précédemment, visiter le Maroc reste assez cher par rapport à d’autres destinations plus lointaines. Néanmoins, cela pourrait très bien en valoir le coût pour ceux qui s’intéressent au tourisme culturel et historique.

Les agences de voyages en Algérie proposent des séjours au Maroc à des prix commençant à partir de 65.000 DA en hors-saison (Janvier-Février), mais pouvant atteindre les 160.000 en pleine saison estivale.

Malheureusement, les tarifs les moins chers ne proposent de séjourner que dans une seule ville, optez alors pour Marrakech qui reste, et ses régions limitrophes, la plus intéressante à découvrir.

Autres destinations

DestinationDurée Tarif moyen
Kuala Lampur – Malaisie08 nuitées 80.000 DA
Maldives04 nuitées170.000 DA
Dubai06 nuitées125.000 DA
Bakou – Azerbaidjan07 nuitées150.000 DA
Croisière Nil – Egypte07 nuitées160.000 DA

A lire aussi